Dropbox est maintenant mon ami

Un soir d’hiver en février, je quitte mon travail vers 16 h 30, épuisée, mais contente du travail accompli. Je suis d’autant plus heureuse d’avoir (enfin!) trouvé le temps de terminer un projet et de l’envoyer au montage pour le graphiste, qui est également un bon ami à moi. Son nom c’est Julien et il habite à Sudbury. Mon ami Julien est très à l’affût des nouvelles technologies et des nouveaux logiciels : un bon gars très compétent, très fiable et aussi très  »nerd » (je l’aime comme ça). Par exemple, dernièrement, il a regardé une conférence de Sony pendant deux heures, qui parlait de la venue d’une nouvelle console de jeu, soit le Playstation4. J’ai trouvé ça  »cute », surtout que ces deux jeunes enfants ont regardé la conférence avec lui.

 Bon, je divague. Ça doit être les effets de la grippe qui me talonne depuis bientôt une semaine.

 Où en étais-je? Ah oui, mon ami Julien.

 Si je vous parle de lui, c’est tout simplement parce que c’est grâce à lui que je connais Dropbox, et que je l’utilise dans le cadre de mon travail. Mais, dans les circonstances de mon travail, j’ai surtout eu à consulter des documents au lieu d’en partager. Donc, un soir d’hiver en février, je quitte le travail et je retourne à la maison. Après le souper, les lunchs sont faits, ma lecture pour mon cours à La Cité Collégiale est faite, il me reste plus qu’à regarder mes émissions préférées en direct du Web, confortablement installée dans mon divan.

 Tout à coup, j’ai un mauvais pressentiment. J’envoie un texto à Julien, lui demandant s’il a reçu le travail que je lui ai envoyé, qui était dû, j’ai oublié de le préciser, le lendemain. Voici ce que ça donne :

Moi : Juju, ça va? Comment avance le projet que je t’ai envoyé tantôt?

Julien : Quel projet?

Moi : Celui que je t’ai envoyé vers 16 h 15 avec la mention urgente pour le lendemain?

Julien : Rien reçu.

Moi : (…) T’es sérieux?

Julien : Oui.

Moi : Tu niaises pas?

Julien : Non.

Moi : (je vous épargne ma réponse…censure obligée)

 Je panique. Il est 20 h. Je me connecte, par le biais d’une application sur mon iPhone, aux courriels de mon travail et je vois que le projet a bel et bien été envoyé, MAIS, les fichiers sont trop lourds et il n’a pas passé (le réseau Intra et Extra de Desjardins est TRÈS sécurisé). Je me dis : c’est la poisse (je vous épargne encore ce que j’ai réellement dit). Je tente plusieurs choses : renvoyer le courriel en différentes parties, envoyer ledit courriel à mon compte Hotmail, pour voir si ça passerait pas mieux (on ne sait jamais), tenter de télécharger le courriel et les documents dont j’ai besoin sur mon ordinateur par le biais de mon iPhone (ça ne se fait pas, en passant) mais rien à faire, je ne peux pas accéder à mes documents.

 Et là, après plusieurs minutes de gossage, je me rappelle que j’avais sauvegardé le travail sur une clé USB et que cette clé, je l’avais avec moi. Super, me dis-je en moi-même, je vais pouvoir l’envoyer de nouveau par courriel à Julien, mais par Hotmail (qui est beaucoup moins capricieux que le serveur de mon travail). Et c’est là que Julien me dit que le document est encore trop gros, ça ne passera pas par courriel (découragement total).

 Voici la suite (et la fin) :

Julien : Dépose ton document sur Dropbox.

Moi : J’ai jamais fait ça, je sais pas comment faire.

Julien : C’est facile, tu vas voir.

Moi : Ok. J’ai pas trop le choix, je vais essayer.

Julien : Si t’as des problèmes, appelle-moi.

 Des problèmes? Je n’en ai jamais eu. Ce nouvel outil de travail, enfin, c’est nouveau pour moi, est simple d’utilisation, même à 21 h le soir après une longue journée de travail. J’ai donc pu m’endormir paisiblement en sachant qu’en arrivant au bureau, le lendemain, j’aurai reçu le document de Julien. D’ailleurs, j’ai même eu quelques modifications à faire pendant la journée et Julien a pu le faire sur son ordinateur de la maison, mais à partir de son travail. Je vous le dis, il est génial ce Julien.

 Sur ce, je retourne me coucher. Je dois soigner cette grippe qui me colle dessus depuis trop longtemps. Je devrais peut-être travailler de la maison cette semaine afin de ne pas contaminer tout le monde. Avec des outils comme Dropbox, ça rend la tâche beaucoup plus facile.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Dropbox est maintenant mon ami »

  1. Bonsoir Lysanne,
    J’aime beaucoup la façon que vous avez de raconter la découverte de Dropbox. Ça m’a fait rigoler. C’est très intéressant et agréable de trouver un outils qui nous facilite et «sauve» la vie… pour les projets ou modifications de dernières minutes. Vive Dropbox! 🙂
    Bonne semaine!

  2. Bonjour Marie-Josée, merci pour vos commentaires positifs sur ma façon de raconter mon histoire. J’ai laissé quelques mots plus  »crus » de côté, vous vous en doutez bien. Je suis bien contente d’avoir pris ce cours d’introduction aux médias sociaux : j’ai découvert une panoplie d’applications très intéressantes. J’espère que ce fût la même chose pour vous 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s