Tout sur moi

Je suis en état de panique. Pas vous? Après avoir lu la documentation de la deuxième semaine de cours et surtout, après avoir écouté le blogue de Radio-Canada, je ne comprends pas pourquoi vous ne l’êtes pas. Allez, laissez-moi le plaisir de vous inviter dans ma bulle de panique…

1)      10 % des renseignements sur nous auraient été fournis par nous, le reste est donc créé par les autres;

2)      Un profil Facebook qui contient moins de 200 amis(es) est considéré privé. J’en ai plus de 400;

3)      Le mot de passe que j’utilise le plus souvent contient le surnom de mon père ET j’utilise ce mot de passe pour presque tous mes comptes (je n’ai pas une bonne mémoire);

4)      Des experts affirment que l’on a raison de se préoccuper des données qui circulent sur nous en ligne, car elles ne sont pas toujours protégées;

5)      Une compagnie est même venue à contrôler le nombre de courriels que les employés envoyaient par jour (à bien y penser, je pense que ça peut être une bonne idée);

6)      Et j’en passe…

Je.suis.désensibilisée. Voilà, je l’ai avoué. Ça fait du bien! J’ai toujours été très naïve de penser que toute l’information qui circulait sur Internet, spécialement par les médias sociaux, n’appartenait qu’à moi. En fait, naïve est peut-être un mot un peu fort : mal informée? Je ne me suis jamais posée la question non plus, jusqu’à ce jour, et croyez-moi, ma vie sur les médias sociaux va changer.

Je vais commencer par lire les sections qui traitent de confidentialité, en commençant par Facebook et Hotmail. Un grand ménage s’impose. J’avais par contre déjà commencé à le faire sur Facebook en effaçant régulièrement l’information que j’y mets (il y a de l’espoir), par exemple d’anciens statuts ou de vieilles photos, et j’avais aussi enlevé mon endroit de travail et les établissements scolaires que j’ai fréquentés. Un autre défi aussi sera d’avoir moins de 200 ami(es) sur Facebook. Ce sera difficile je crois, parce que je me pose constamment la question : ai-je vraiment besoin de rester en contact avec cette personne là? Et, la plupart du temps la réponse est  »non », mais d’un autre côté, je me dis : et si un jour elle pouvait m’aider, me rendre service? Enfin, j’ai quand même commencé à le faire depuis quelques mois et je suis passée de 550 amis(es) à  417 : un bon début.

Ensuite, je vais changer mes mots de passe (aïe aïe aïe ma mémoire!), ils sont bien trop faciles à deviner.

Finalement, je vais aussi sensibiliser les personnes qui m’entourent au sujet de la sécurité et la protection de la vie privée lors de l’utilisation des médias sociaux, comme mes neveux et mes nièces. Si moi j’ai été mal informée ou désensibilisée jusqu’à maintenant, je veux leur éviter que ça leur arrive.

Pour moi, la question posée en lien avec le blogue de la deuxième semaine, soit quels sont les moyens que je prends pour protéger ma vie privée et ma sécurité lorsque j’utilise les médias sociaux ou le Web en général, se traduit plutôt en quels seront les moyens que je prendrai. Merci de m’avoir ouvert les yeux ! J’espère qu’il n’est pas trop tard.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Tout sur moi »

  1. Faute avouée à moitié pardonnée? Je ne pense pas que vous souffirez de naïveté, mais simplement d’un manque d’information. Car tant qu’on ne connaît pas les dangers, pourquoi s’en faire? Ce principe s’applique à beaucoup d’autres choses dans nos vies. Et vous faites partie d’une grande majorité de gens qui font confiance « par défaut ». C’est normal. Car tous ces cas de vols d’identité, d’intimidation ou autres, même s’ils doivent être pénibles pour ceux qui les vivent, demeurent (encore) un phénomène d’exception. La naïveté, pour moi, ce serait que vous ne changiez pas vos façons faire maintenant que vous savez tout ça. Quand on en sait plus, on fait mieux. Merci pour cette « sortie du placard »!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s